Des maisons amphibies pour mieux s’adapter à son environnement

Photo Lorie-Aude Grenier

Écrit par
Lorie-Aude Grenier,
Éditrice et chroniqueuse

 

Les habitations sont des éléments importants qui façonnent le visage de la ville et le climat de la ville est tout aussi important. Depuis longtemps, nous adaptons le premier au deuxième car le logement et son environnement sont étroitement liés. C’est pourquoi les Inuits ont construit des maisons de glace, que les Sénégalais construisent des maisons de paille et que les pays asiatiques, propices aux inondations, développent des maisons flottantes nommées maisons amphibies. Ceux  qui doivent jongler avec des territoires fortement inondables sont souvent des peuples qui ont un accès restreint à des ressources monétaires ou matérielles. C’est notamment le cas de plusieurs pays d’Asie. La population fait alors face à deux défis : construire des maisons qui résisteront aux nombreuses inondations des terres et construire des habitations abordables faciles à construire.

HP-Architects-Floating-Bamboo2
Maison amphibie – H&P Architects

Le Vietnam est un des pays dont le climat est propice aux inondations. La saison des pluies s’étend de mai à octobre. Tous les ans, une partie de la population doit reconstruire leur habitation en raison de nombreux problèmes climatiques reliés à l’eau. L’est du Vietnam est bordé par la mer de Chine Méridionale ce qui rend le pays vulnérables à de nombreux typhons. Pour aider les vietnamiens à s’adapter au climat, la firme H&P Architects a développé le concept de maisons de bambou flottantes grâce à des barils de pétrole recyclés.  Le but était de créer une habitation durable et peu couteuse dans le but de résister aux nombreuses inondations du pays, tout en étant simple à construire et à moduler. Le bambou est le matériel principal de ces habitations car c’est une plante abondante dans la région qui pousse vite et qui est utilisée depuis très longtemps au Vietnam. Les maisons possèdent aussi un système de collecte d’eau de pluie et des murs extérieurs pouvant servir de jardin vertical aux familles. Ces maisons avantageuses pour les Vietnamiens coûtent approximativement 2000 $ américains chacune.

house-bangladesh
Maison flotante – Prithula Prosun

Au Bangladesh, 20 à 30% du territoire est touché par des inondations estivales chaque année. Ce sont des millions de citoyens qui sont affectés par ce phénomène et plus particulièrement les personnes à faible revenu. Les inondations créent différents problèmes tels que la destruction de maison et des latrines. Le peuple vit alors dans l’insalubrité puisque le sol ne permet pas de creuser de nouvelles latrines et la reconstruction des maisons prend du temps. Le concept de la maison amphibie est une réponse durable à ce phénomène car il fonctionne aussi bien sur la terre ferme que sur l’eau. La flottaison des maisons est assurée par la fondation composée de bambou et de bouteilles d’eau recyclée. Une maison de deux pièces utilise environ 8000 bouteilles. Cela permet aux habitations de monter avec l’eau qui s’accumule au lieu d’être immergée. Le bambou est le matériel principal qui compose la maison amphibie puisqu’il est peu coûteux et très abondant. Les bouteilles d’eau, quant à elles, sont encore moins dispendieuses à acquérir.

En bref, les maisons amphibies sont un bon moyen de répondre aux besoins des citoyens vietnamiens et bangladais au  pris avec des conditions difficiles en raison du climat inondable.

 

Sources:

Davis, Richard. 21 juillet 2014. Severe Floods in Vietnam after Typhoon Rammasun. En ligne. http://floodlist.com/asia/severe-floods-vietnam-typhoon-rammasun

L’internaute.com. Sans date. Climat et météo du Vietnam. En ligne. http://www.linternaute.com/voyage/vietnam/climat-meteo/

Planete-senegal.com. Sans date. L’habitat traditionnel au Sénégal. En ligne. http://www.planete-senegal.com/senegal/habitat_traditionnel_senegal.php

Prosun, Prithula, 2011. The lift house: an amphibious strategy for sustainable and affordable husing or urban poor in flood-prone Bangladesh. En ligne. http://buoyantfoundation.org/pdfs/prosun_prithula.pdf

UNCHS Fukuoka Office. 1998. Executive summary of post-flood shelter rehabilitation assessment report, Bangladesh. En ligne http://www.fukuoka.unhabitat.org/docs/project_reports/project_b/11/bgdflood-e.html

Zimmer, Lori. 2013. H&P Architect’s bamboo homes float above rising food waters in recycled oil drums. En ligne. http://inhabitat.com/hp-architects-bamboo-homes-float-above-rising-flood-waters-on-recycled-oil-drums/